L'OFFRE DE FORMATION

Les enseignements dispensés au M1 (S1 + S2)

Le parcours Chimie Inorganique se déroule sur deux ans :

M1 (S1 en tronc commun au master chimie et S2 de pré-spécialisation)


Le M1 s'articule autour de 5 UEs scientifiques du tronc commun (cf. description dans offre de formation) et de 4 UE transversales (cf. description dans offre de formation).

Dès le S2, des UEs scientifiques de pré-spécialisation sont proposées :

Systèmes polyphasés

Chimie du solide, élaboration, propriétés et mises en oeuvre

Méthodes de caractérisation pour la chimie inorganique

Techniques Expérimentales en Chimie Inorganique

 

Le stage du S2

Le S2 se termine par un stage d'une durée minimale de 2 mois en entreprise, de fin avril à fin juin / début juillet. Ce stage offre aux etudiants l'opportunité de vivre une premiere expérience en entreprise et de mener à bien leur propre projet. 

La recherche du stage en entreprise est souvent longue et complexe, les etudiants devront s'armer de patience et persévérance.

Le stage est sanctionné par la rédaction d'un rapport et une soutenance devant un jury composé d'enseignants des 3 parcours (CI / SOMCB / CCP).


Les enseignements dispensés au M2 (S1 + S2)

+ description des UEs de pré-specialisation

M2 (S3 et S4 de spécialisation)

 

Description des UEs

Le parcours Chimie Inorganique s’articule autour de 9 UEs spécifiques, dont le contenu est brièvement résumé ci-après.

Chimie moléculaire et chimie de coordination

Présentation des aspects récents de la chimie moléculaire et/ou de coordination . Ingénierie moléculaire et contrôle topologique pour les précurseurs de type alcoxyde, Stratégies de synthèse d’édifices hétérométalliques/hétéroleptique, Chimie de coordination aux interfaces (fonctionnalisation de surfaces), Structure tridimensionnelle et dynamique moléculaire.

Chimie organométallique

Apport de connaissances approfondies de la chimie organométallique en particulier sur la chimie des composés poly-métalliques et leurs applications mais également des connaissances de la chimie des composés organométalliques de surface.

Elaboration de solides hybrides organique/inorganique

Enjeux de synthèse du domaine de la chimie associant des solides inorganiques et des molécules. Les systèmes obtenus peuvent posséder des propriétés multiples et complémentaires (optique, magnétique, électrique…)

Thermodynamique des systèmes : la maitrise des diagrammes de phases

Apport de réponses rationnelles et quantitatives sur les différentes voies d'élaboration, en faire le choix et optimiser les conditions opératoires. Présentation de la chimie des milieux multiconstitués en s’appuyant sur les règles principales de la thermodynamique des systèmes ternaires et d’ordre supérieur.

Cristallographie et méthodes de diffraction

Présentation des bases indispensables de la cristallographie (opérations de symétrie d’un groupe d’espace, diffraction, calculs) puis ses applications à l’identification des phases cristallines.

Elaboration de matériaux spécifiques par les méthodes non conventionnelles

Sensibilisation aux concepts de chimie douce / Présentation des principales techniques d'élaboration et de leurs applications

Nanomatériaux hybrides

Apport de connaissances approfondies sur les nanomatériaux, l’élaboration de nanostructures inorganiques et hybrides ainsi que leurs propriétés en particulier pour les applications en biologie.

De la molécule aux matériaux pour l’optique

Présentation de l’élaboration de molécules organiques et inorganiques, leur caractérisation et leurs propriétés de luminescence ( fluorescence, phosphorescence, optique non linéaire, propriétés laser).

Chimie bio-inorganique

Apport de compétences de base permettant de mieux appréhender le rôle des atomes métalliques dans les sites actifs de systèmes biologiques en insistant sur la relation structure-état électronique-réactivité. Il permettra aux inorganiciens de  comprendre l’importance de la nature de la sphère de coordination du métal et de la matrice protéique sur les fonctions spécifiques des métalloprotéines


 

Le stage obligatoire au S4

Durée : 5 mois minimum (fin janvier - début juillet, avec possibilité de finir fin Aout)

Rémunération (gratification) : en fonction du lieu de stage (labo / entreprise) + participation au frais de transport + ticket restaurant

Lieu: laboratoires universitaires (Lyon, autres villes), centres de recherche (CEA, CNRS) ou entreprises privées (France ou étranger)

Attention : un stage à l'étranger ou en entreprise doit être validé par le responsable de la formation

Validation de 30 crédits stage

      • Rapport: informatique (40 pages) - ou format publication si le contenu s'y prête - en français (ou anglais)
      • Soutenance: orale sur support vidéo, en français (présentation: 15 minutes + questions: 10-15 minutes)
      • Avis de l'encadrant: connaissance du sujet / aptitudes à la recherche / comportement pendant le stage (investissement, autonomie...)

Recherche bibliographique préalable

Nouveauté depuis 2014-2015: la recherche bibliographique en lien avec le stage S4 sera réalisée préalablement au début du stage

    • Découverte du laboratoire et de l'équipe de recherche
    • Comprendre les tenants et aboutissants du sujet
    • Préparer au mieux son stage et ces expériences à venir
    • Débuter efficacement son stage sans perte de temps

Au S3: journée dédiée, les mardis de Octobre à Décembre (accueil laboratoire - bureau / bibliothèque)

TROUVER SON STAGE LE + TOT POSSIBLE
Si vous n'êtes pas disponibles les mardis (étudiants CPE, options, travail...) il est possible de modifier le jour et de le fractionner

 

Exemples de sujets de stage proposés en laboratoires universitaires ces dernières années en M2

Laboratoire des Multimatériaux et Interface

    • Encapsulation de nano-objets métalliques dans des matrices oxydes sol-gel
    • Etudes et conditions de synthèse de nano-édifices innovants de nitrure de bore

Institut de Recherches sur la Catalyse et l'Environnement de LYON

    • Elaboration de nanoparticules ZnO pour des applications reliées au photovoltaïque
    • Elaboration of TiO 2-doped Nb 5+and ZnO nanoparticles for energy-related applications

Institut Lumière Matière

    • Développement de nanoparticules hybrides fluorescentes pour la traçabilité
    • Caractérisation et optimisation de nanoparticules de AGuIX® pour l'imagerie multimodal

Exemples de sujets de stage proposés en  entreprise ou à l'etranger ces dernières années

Société Rolex, Suisse:  Synthèse de nanoparticules d'or pour la coloration à haute valeur ajoutée
Lafarge ciment:Synthèse et cabonatation de clinkers silico-calciques. Aspects thermodynamiques cinétiques et chimie aux interfaces.
Tefal, groupe SEB:Synthèse et formulation de revêtements sol-gel
CEA Grenoble: Nez artificiel à transduction optique à base de matériaux sol-gel nanoporeux
Max Planck institut de Berlin, Allemagne: Hydrothermal synthesis of complex mixed oxides as catalysts for selective Oxidation